Surveillance citoyenne et apérEau’Lutte les mardi et vendredi

BNM TV n°34 : 1er apéreau’lutte du vendredi 10 septembre 2021

La vidéo d’un 1er appel à résistances a été publiée mardi soir (https://youtu.be/VSQNUZ5wnos).

Nous considérons que ces résistances peuvent prendre des formes multiples et variées, inventives et inattendues, matérialistes ou symboliques, parfois organisées et de long terme, parfois spontanées et fluides, dans tous les cas complémentaires et dans le respect du vivant, et en fonction des sensibilités, disponibilités et capacités de celles et ceux qui les portent… La lutte aussi a besoin de biodiversité !

Surveillance citoyenne généralisée

Ainsi certaines formes de ces résistances peuvent être menées individuellement ou en petits groupes, tandis que d’autres doivent l’être collectivement et massivement, à commencer par la mise en place immédiate d’une « surveillance citoyenne généralisée » !

Celle-ci consiste pour toutes et tous à passer aussi souvent que possible près et autour du chantier (on peut faire le tour du site depuis des routes et chemins publics, voir le plan en fin d’article), à prendre des photos et des vidéos du chantier, de son avancée, des engins, à échanger pacifiquement avec les personnes travaillant sur le site, à relever et partager avec le collectif et ses propres réseaux les activités, organisations et faits marquants observés…

Le portage collectif par le plus grand nombre de cette « surveillance citoyenne généralisée » est ultra-important, que ce soit pour économiser nos ressources individuelles, maximiser la réactivité et les retours d’observations, ou encore diluer la masse des « curieux.ses » qui font le tour du chantier…

ApérEau’Lutte tous les mardi et vendredi à partir de 17h, devant le chantier !

Enfin il nous semble indispensable d’instaurer des RDV réguliers sur place pour nous retrouver, nous organiser, et même – malheureusement –  ressentir (éprouver, expérimenter par les sens) la douleur de ce massacre en cours…

Nous vous invitons donc tous les mardi et jeudi, à partir de 17h jusqu’à 21h et plus si affinités, autour du chantier de la bassine SEV17 à Mauzé, et plus particulièrement dans la descente depuis la D101 en direction de « Mallet / Chercoute / Grollières Blanches ».

Pigouilles, pique-niques, instruments de musique et autres trucs sympathiques évidemment bienvenus !

NB : des covoiturages peuvent s’envisager depuis Niort ou ailleurs, n’hésitez pas à contacter le collectif si vous êtes dépourvu.e de moyen de locomotion pour vous y rendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.