Accueil

TRIBUNE STOPPONS LES MEGA-BASSINES POUR PARTAGER ET PRÉSERVER L’EAU

Stoppons les Mégabassines pour partager et préserver l’eau ». Elle vient de paraitre ce jour, mercredi 24 novembre dans les pages de  » Le Monde » et a reçu la signature de plus de 250 personnalités du monde scientifique, associatif, politique, artistique…
lien : https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/11/24/les-megabassines-sont-le-symbole-d-un-modele-nefaste-aux-paysans-et-a-nos-territoires-l-agriculture-productiviste_6103372_3232.html
Liste complète des signataires : https://lessoulevementsdelaterre.org/blog/stoppons-les-mega-bassines-pour-partager-et-preserver
Elle est à l’initiative de trois organisations qui portent haut la lutte contre ces projets abjects d’accaparement de l’eau et signée d’un.e représentant.e de ces organisations (Collectifs Bassines Non Merci , Confédération paysanne, Les Soulèvements de la Terre).
Les axes suivants y sont développés: – la lutte contre les méga-bassines est un enjeu national, qui dépasse de loin le Marais poitevin.- les méga-bassines ne profitent qu’à une petite minorité d’irrigant·e·s qui vont continuer à s’agrandir pendant que leur voisin·e·s disparaîtront.- des actions de désobéissance civile comme le démontage de la pompe et le démantèlement de la bassine illégale de Cram-Chaban sont nécessaires et légitimes quand des projets écocides passent en force.- la lutte pour le partage de l’eau est une question vitale tout comme celle pour un une agriculture qui s’émancipe du modèle productiviste- l’engagement des signataires à soutenir les camarades qui auront à subir la répression en cours et  exiger un arrêt immédiat des projets de méga-bassines, à commencer par celui des 16 bassines du projet Sèvre Niortaise – Mignon.La liste de toutes ces personnalités de référence vient marquer une étape fondamentale de prise de conscience du scandale des bassines à l’échelle nationale .
En bref :- ce sont plus de 60 scientifiques et chercheurs de renom dans des domaines de  compétence très variés:  hydrologues, biologistes, écologues, naturalistes, forestiers, agronomes, sociologues, météorologues, anthropologues, géographes, historiens- plus de 60 élus et responsables politiques: 3 candidats aux présidentielles, anciens ministres, eurodéputés, députés, sénateurs, élus locaux.-plus de 70 responsablesde  » grosses » organisations, d’associations et syndicats : Notre Affaire à Tous, la CGT, Solidaires, Greenpeace France, ATTAC , Alternatiba, fondation D. Mitterand, Agora des habitants de la Terre,  nombreuses associations de protections de la nature…-plus de 50 artistes, écrivains et journalistes : qu’ils soient tous ici remerciés…allez quelques noms pour vous mettre en appétit: Philippe Katerine, Jacques Gamblin, Inès Leraud, Marie Monique Robin et tant d »autres…
Nous nous tenons à votre disposition pour éventuellement vous mettre en relation avec les signataires que vous souhaiteriez questionner. Pour celà , veuillez joindre Victor Vauquois (victor.vauquois@protonmail.com, 0633300569) ou Julien Le Guet (leguetj@gmail.com, 0767122497)

## Bassines Non Merci appelle d’ores et déjà à une nouvelle date de mobilisation massive et d’action le 26 mars !
Dans l’espoir que cette nouvelle initiative fasse enfin entendre raison au gouvernement pour que celui-ci stoppe immédiatement les chantiers, 
D’ici là , nos collectifs continuent d’organiser la résistance de terrain et continueront d’agir de façon concrète et déterminée pour stopper les travaux qui continuent à cette heure , Enfin , dans le cas où les travaux ne cessaient pas d’ici le 1er décembre, les collectifs Bassines Non Merci invitent d’ores et déjà toutes celles et ceux, de plus en plus nombreux.ses qui soutiennent notre lutte à converger par dizaines de milliers de toute la France le week end du 26 mars , pour un « printemps maraichin »  qui fera date et assurera que le sujet Mégabassines s’impose dans la campagne présidentielle. A bon entendeur…
Nous sommes le vivant qui se défend. Nous sommes l’eau qui jaillit. No bassaran ! 

– LA BOURSE OU LA VIE ? LE 7 DÉCEMBRE, LIBÉRONS L’EAU DE LA BOURSE –

Le Collectif BNM soutient l’initiative portée par l’Agora des Habitants de la Terre et participera au rassemblement le 7 décembre à 18h30 devant La Bourse de Paris pour nous opposer collectivement à la marchandisation de l’Eau et à sa mise en bourse.Nous avons réalisé une vidéo de soutien à cet appel et nous vous partageons également l’invitation faite par les 3 associations organisatrices.

Soyons nombreux-ses à être présent-e-s !

L’Eau pour la vie, pas pour le profit !

POUR INFO :

Un co-voiturage s’organise le 7 décembre en départ de Niort à 11h30. Merci de nous informer avant le 1er décembre si vous êtes intéressé(e)s et si vous souhaitez rentrer le jour même ou le lendemain matin (auquel cas vous devrez prévoir vous-mêmes l’hébergement).

Envoyer un mail à cette adresse : collectif.bassines.non.merci@gmail.com

Nous vous tiendrons informés ! Merci !

CONTRAVENTIONS DU 22 ET 24 SEPTEMBRE – DÉMARCHE À SUIVRE POUR LA CONTESTAION

Salut à toutes et tous.

Vous êtes nombreux-ses à être venu-e-s lors de la manif du 22 septembre ou de l’aper’luttes du 24 septembre et à avoir reçu une missive désagréable sous la forme d’une contravention pour stationnement gênant.

Nous avions recensé des dizaines de prunes d’un montant individuel de 35 euros.

Nous vous proposons de contester la contravention au plus vite, avant majoration. Pour cela, il ne faut pas effectuer de paiement.

Au verso de l’avis de contravention, il faut cocher le cas N°3, remplir les renseignements dans l’encart en haut à droite et exposer sur papier libre les raisons de la contestation en rappelant le numéro d’avis de contravention, et joindre l’original de votre avis de contravention. Nous vous proposons une lettre-type pour exposer les raisons de la contestation. Vous la trouverez ci-dessous en bleu avec les parties à compléter en jaune.

Il est aussi possible de procéder à la contestation directement en ligne sur la page dédiée :
https://www.usagers.antai.gouv.fr/demarches/saisienumero?lang=fr

(de façon générale, voir aussi : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34212).

A priori, cette contestation n’engendre pas de majoration si celle-ci n’était pas retenue.

Dans tous les cas, joignez bien l’original de votre avis d’infraction avec votre contestation (mais gardez une copie).

Dans le cas où les contestations ne seraient pas acceptées, nous mettrons en place une cagnotte de financement participatif pour pouvoir accompagner les personnes concernées, auquel cas vous pourriez vous faire rembourser tout ou partie de vos contraventions (sur présentation de votre avis de contravention payé ou de votre courrier de refus de contestation de l’officier du ministère public).

Autre info: la Confédération paysanne a décidé de régler les contraventions des adhérent-e-s confédéré-e-s. Si vous êtes dans ce cas, ne contestez pas votre contravention et réglez-la directement, avant majoration. Vous pourrez ensuite vous retourner vers votre Conf’ locale pour vous faire rembourser.

Si vous avez des questions, vous pouvez contacter Laury Gingreau par mail à :
laury.gingreau@yahoo.fr

Merci de faire circuler ces informations auprès de vos proches ou réseaux, afin qu’un maximum de personnes concernées par ces contraventions puissent en avoir connaissance.


Belle journée,

Amitiés militantes,

Le collectif Bassines Non Merci

PAS D’APER’LUTTE VENDREDI 12 NOVEMBRE -À PARTAGER

RETOUR SUR LA MANIFESTATION POUR L’ARRET IMMEDIAT DES CHANTIERS DE MEGA-BASSINES – 6/11


🐋⭐ LA PRISE DE LA BASSINE ! 💥😁

3000 anti-bassines étaient ce samedi à Mauzé-sur-le-Mignon et ont démonté une « #bassine de la honte » et sa pompe 🌊

Le rassemblement avait lieu à l’appel de Bassines Nonmerci, de la LPO France, de la Confédération Paysanne et Les soulèvements de la terre, et a réussi son pari malgré les intimidations de la préfecture qui a voulu interdire l’événement et de la FNSEA qui organisait une contre-manifestation pour nous empêcher d’agir.

Paysan.nes protecteurs de leurs terres, amoureux de la faune et de la flore, habitant.es de territoires qui s’assèchent ont ainsi investi la place de la mairie puis ont marché ensemble dans les rues de Mauzé à plus de 3000.

Les manifestant.e.s et organisations de protection de l’environnement ont pu constater sur leur passage l’assèchement de la rivière du Mignon, une situation qui deviendrait permanente si les projets de bassines voient le jour. Les manifestant.e.s ont ensuite collectivement investi le site d’une méga-bassine illégale de 5 hectares (180 000 m3), et ce malgré un fort dispositif policier.

Les anti-bassines ont dû couper à travers champs, échapper aux gazs lacrymogènes et aux coups de matraque, traverser à pied un cours d’eau et passer plusieurs barrages de police mais ont finalement pu entrer sur le site de la « bassine de la honte », une bassine qui avait déjà fait l’objet de 5 condamnations par la justice. La pompe qui alimente la bassine et puise directement dans la nappe phréatique a été démontée par des paysan.ne.s et emmenée. Une fois la foule montée sur le talus de la bassine, un débâchage a été effectué pour la mettre hors d’état de nuire. La bassine a ainsi été vidée et l’eau rendue à la nappe !

De leur côté, quelques centaines de personnes uniquement se sont retrouvées à l’appel de la FNSEA, des JA et de la Coordination rurale pour… protéger une bassine vide ailleurs, sèche et morte comme leur vision de l’agriculture qui détruit les territoires et nos paysan.ne.s. Pour Nicolas Girod, porte-parole de la Confédération paysanne, c’est « une pleine et éclatante victoire, une démonstration de force que nous sommes un mouvement populaire, nombreux à nous battre pour un territoire dynamique et un projet de société juste socialement et écologiquement »

Nous prévenons les porteurs de ces projets de bassines : notre détermination à nous battre pour un partage juste de la ressource en eau reste sans faille et il est temps pour vous d’abandonner vos projets, sans quoi nous reviendrons !

A Mauzé comme ailleurs, nous continuerons à faire valoir que l’eau est un commun et que les sols ne doivent plus être empoisonnés.

NO BASSARAN !

Contraventions mauzéennes

Plusieurs d’entre vous nous ont signalé avoir reçu des amendes pour le stationnement de leur véhicule à Mauzé le 22 et/ou le 24 septembre dernier. Plusieurs véhicules de membres du collectif sont également concerné.e.s.

Les structures d’orga en causent cette semaine et on reviendra vers vous le 24 octobre au plus tard, avec si possible une approche collective et pourquoi pas une potentielle piste de contestation…

Si vous avez reçu quelque chose :

– dites le nous pour qu’on puisse se faire une meilleure idée du nombre de véhicules touchés et vous tenir au courant directement des suites envisagées,

– ne payez rien pour l’instant, le temps de voir ce qui peut être fait ensemble !

No amandaran 😉


Table ronde à Rouillé (86) vendredi 15 octobre, 20h30-22h30

Covoiturages :

  • pour le Marais poitevin, depuis le parking de la salle des fêtes d’Epannes à 19h
  • pour Niort, sur le parking du Super U avenue de Paris à 19h30 départ 19h45 dernier carat !

Aper’Lutte sur le chantier de la bassine de Mauzé – Tous les mardis et vendredis à partir de 17H

  • Comme chaque vendredi, nous nous retrouvons depuis le démarrage des travaux sur le chantier de la bassine de Mauzé.
  • Nous aurons ainsi le temps de partager les dernières actualités et informations concernant les bassines ainsi que les prochaines mobilisations.Venez nombreux et n’hésitez pas à ramener de quoi manger et boire un coup !

Du 20 au 25 septembre, grande semaine de résistance !!!

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1-1024x724.png.

Demandez le programme !

  • lundi 20 septembre, à 20 h 30 : projection du film « Apocalypse eau », place du Donjon à Niort, en présence d’un réalisateur.
    Entrée gratuite, pas besoin du pass, amener une petite laine et un siège au besoin
  • mardi 21 septembre, à 20h : conférence de Florence Habets, à la Maison des Associations de Roches-Prémarie-Andillé (10 rue des Tourbières)
    Entrée gratuite, pass sanitaire requis
    Que sait-on de l’impact cumulé des réserves d’irrigation ?
    Que peut-on dire de leur efficacité face au dérèglement climatique ?
    Hydrogéologue et hydroclimatologue de renom, Mme Habets est directrice de recherche au CNRS, chargée de cours à l’Ecole Normale Supérieure rue d’Ulm. Elle est présidente du Conseil Scientifique du Comité de Bassin Seine Normandie.
    Conférence organisée par Bassines Non-Merci – Eau bien commun 86, LPO Poitou-Charentes, UFC Que-Choisir Vienne, Vienne Nature
  • mercredi 22 septembre à 12h : appel à converger place de la Brèche à Niort – temps fort de cette semaine de mobilisation et de résistance, cet appel à converger a été largement diffusé au niveau national par la Conféderation Paysanne France et les Soulèvements de la Terre.
    Grand banquet de résistance, paysan et citoyen, à prix libre, sans pass sanitaire
    suivi d’un après midi d’actions : le MégaBassinesTour
  • samedi 25 septembre à 14h30 : grande manifestation populaire et festive à Longré (16), organisée par le collectif citoyen Bassines Non Merci Aume Couture
  • sans oublier le Bassines Bucket Challenge tout au long de la semaine et au delà… no bassaran !

Alerte rouge : début des travaux à Mauzé !!!

Ce lundi 6 septembre, au lendemain d’une belle mobilisation où il a pu encore une fois être rappelés le non-respect d’un certain nombre des engagements du protocole et la poursuite d’actions en justice toujours en cours,
Des engins de terrassement se sont installés à Mauzé et ont directement commencé à creuser !
Un huissier doit être missionné sur place.
Plus d’infos à suivre très vite…
No bassaran !

Articles du jour :
https://www.ouest-france.fr/nouvelle-aquitaine/mauze-sur-le-mignon-79210/mauze-sur-le-mignon-debut-des-travaux-de-la-reserve-de-substitution-bassines-non-merci-en-alerte-f93cb054-0f27-11ec-91f2-5ac974407ec2
(lien direct vers la prise de parole de Jul – vidéo de l’article du CO : https://youtu.be/sT51LctLlxM)
https://www.lanouvellerepublique.fr/deux-sevres/reserves-de-substitution-le-chantier-demarre-a-mauze-sur-le-mignon


ApérEau’Lutte tous les mardi et vendredi à partir de 17h, devant le chantier !

Plus d’infos ici !


Pétition officielle de la commission PETI du parlement européen !

Toujours d’actualité, à signer et faire signer, la pétition officielle présentée devant la commission PETI du parlement européen, avec un petit tutoriel pour faciliter les démarches (parait que c’est pas simple !) :

Liens et étapes pour apporter son soutien à la pétition de BNM sur le site de la commission PETI :

  • « créer un compte » individuel sur le site officiel https://www.europarl.europa.eu/petitions/fr/home (en haut à droite dans le bandeau bleu),
  • confirmer la création du compte en validant le courriel reçu dans sa boîte électronique,
  • se connecter avec le compte ainsi créé sur le site https://www.europarl.europa.eu/petitions/fr/home,
  • rechercher la pétition « 0095/2021″ (en haut à gauche dans le bandeau bleu), ou cliquer sur ce lien pour y accéder directement !
  • soutenir la pétition !
  • il ne reste plus qu’à faire signer tous vos proches !